socor

SOCOR, société de contrôle et de réception des combustibles, a été créée en 1949. Son activité initiale fut le contrôle et l’analyse des charbons livrés par le groupe Charbonnages de France aux industriels et plus particulièrement, aux centrales d’EDF.

La diminution, puis la disparition des charbons français a conduit progressivement SOCOR à diversifier son activité tout en gardant une dominante « énergie » encore présente aujourd’hui au sein des activités du groupe.

SOCOR va ainsi développer des prestations d’analyses autour des combustibles solides et liquides que ce soit sur le fioul, les mâchefers, les déchets ou encore, la biomasse.

Cette adaptation à conduit SOCOR à répondre aux besoins de plus en plus spécifiques des industriels dans le cadre du respect de l’environnement tout en conservant son métier d’origine.

C’est dans cette logique de proximité que SOCOR s’est aussi positionné au fil des ans sur les prélèvements et analyses des eaux industrielles.

En 1993, la société prend un virage important en développant une activité de mesure à l’émission. Après le « solide » et le « liquide », SOCOR ajoute un troisième état à sa panoplie de prestations avec le « gazeux ». Cette activité a été filialisée en 2004 tout en restant partie intégrante du groupe.

Quelques chiffres :

  • 35 000 échantillons traités chaque année,
  • 400 000 paramètres analysés chaque année,
  • 60 personnes employées au laboratoire,
  • 4.6 teq carbone rejetées par chaque employé (titré du bilan carbone de SOCOR).